AH-VH

Cerbère 2015

Cette année fût organisé le premier camp de plongée de l’AHVH proposée par l’association française de l’hémophilie - Midi-Pyrénées à Cerbère.

Avec nos stages d’été à Spa pour les 8-14 ans, les jeunes ont appris à maîtriser leur hémophilie et devenir autonome. Ceci passe par l’autoperfusion et l’apprentissage de leur hémophilie. Cerbère est pour l’AHVH le prolongement de cette expérience pour les adolescents. C’était une demande depuis de nombreuses années des jeunes issus de Spa et désirant se retrouver.

Cinq jeunes et une responsable sont partis vivre cette superbe expérience. Tout d’abord nous avons effectué une escale à Toulouse où nous avons appris à nous connaître. Après une nuit dans un magnifique hôtel on continua notre voyage en train. Pendant le voyage qui dura encore trois heures, chacun échangea son vécu avec l’hémophilie, ses conseils etc.. Ce fût un voyage très instructif ou ‘les plus âgés’ enseignaient aux plus jeunes comment entre autre réagir face aux remarques déplacées vis-à-vis du port-a-cath ou à l’hémophilie.

Une fois arrivés sur place on était chaleureusement accueillis par le responsable de l’association française. On a fait en totale six plongées chacun. Il y avait d’abord un échauffement au port avant d’aller en mer. Chaque plongée était très différente et on y vit à chaque fois des nouveaux poissons : barracudas, mérous etc.. Vu que les plongées fatiguaient assez bien on allait se revitaliser à la plage. Le programme était alors très divers. Pour les moins frileux il y avait la mer aux températures fraîches, pour d’autres des jeux de plage ou simplement un moment de repos au soleil.

On a aussi fait une grande balade dans les montagnes avec les plus motivés, en route vers l’Espagne. La balade dura un peu plus longtemps que prévu (3h30), le vent la rendit un peu plus excitante et on eût droit à des paysages dignes de cartes postales! On arriva enfin à Port-Bou en Espagne. Après une bonne glace pour reprendre de l’énergie on rentra en train.

Tranche de vie gastronomique à Cerbère : Le matin croissant, pain frais ou crêpes. Midi salade, charcuterie, reste du soir ou préparation d’un poulet cherché au marché. Le soir on avait toujours droit à un très bon repas qu’un des participants nous concoctait. Différentes tâches étaient ainsi effectuées chaque jour : débarrasser la table, faire la cuisine, la vaisselle, etc…

Ensuite il y avait des jeux de société au menu, balades au bord de la mer (avec concours de lancer de galets) et pêche pour les plus passionnés le temps que les autres regardaient les poissons mordre à l’hameçon et le soleil se coucher. On a aussi été manger une pizza avec les jeunes de l’association française et durant le repas on a fait connaissance et partagés nos visions sur l’hémophilie. Bien que Cerbère soit un petit village, il y a eu une fête pour terminer les vacances scolaires en beauté avec, à notre plus grande surprise, de la musique assez moderne et des musiques cultes accompagnées de leurs danses. Certains liens se nouèrent durant ce stage, d’autres se dépassèrent et son devenus plus autonome, plus actifs, d’autres encore vainquirent leur peur des premières plongées et son devenus de vrais petits poissons dans l’eau, tout à fait à l’aise pour faire de belles découvertes et profiter pleinement des magnifiques tableaux maritime. On peut conclure que pour la plupart ce stage fût une expérience enrichissante et inoubliable.

Les informations et conditions d’inscriptions au stage de Cerbère 2016 seront communiquées dans le courant du mois de décembre sur le site internet.

Aurélie Finders-Binje

Ajouter un Commentaire